Morat, un charmant village de Suisse

Situé au bord d’un lac, Morat est un beau village fortifié, très connu en Suisse, car le lieu fut le théâtre en 1476 d’une des plus importante bataille du pays. Dans laquelle, les Suisses, qui faisaient partie des alliés du Roi de France Louis XI, se battirent contre les troupes de Charles le Téméraire, le Duc de Bourgogne et obtinrent la victoire.

Que voir à Morat ?

Localisé dans le canton de Fribourg, Morat est un village qui a conservé de manière presque intacte sa pittoresque apparence, datant de la fin du Moyen Âge. Voici les lieux à y découvrir :

1. Les remparts de Morat :

Les remparts de Morat ont été construit avant la ville au XIIe siècle. Ils furent ensuite renforcés et agrandis jusqu’au XVe siècle.

Plus tard, lors de la bataille de Morat en 1476, les Bernois furent assiégés à l’intérieur de ces remparts par les Bourguignons, mais ils ont réussi à tenir tête au siège jusqu’à l’arrivée des renforts des autres confédérés suisses.

Les remparts de Morat

 

Très endommagés, les remparts seront réparés après la bataille.

Panorama de la bataille de Morat par Louis Braun – 1893
Publicité :

________________________

 

 

Il est de nos jours possible d’accéder gratuitement aux remparts pour les visiter. Vous aurez ainsi une belle vue sur les tours des remparts, ainsi que sur les clochers de la ville. De même il vous sera possible d’apercevoir le château et le lac de Morat.

Vue sur les maisons et les clochers de la ville
Vue sur le château de Morat depuis une tour sur les remparts. On peut apercevoir le lac sur la droite

 

2. La vieille ville, à l’intérieur des remparts :

Les maisons de Morat étaient autrefois construites en bois, cependant il y eu 1416 un incendie, ce qui a entrainé la reconstruction des maisons, cette fois-ci en pierres.

Les maisons en pierres de Morat
Maison abritant un hôtel

 

Au centre-ville, on trouve au bout de la Rue Principale la Porte de Berne, équipée d’une horloge. La première mention de cette porte date de 1239, elle fut cependant détruite lors de la bataille de Morat. Elle fut ensuite reconstruite, puis rénovée plusieurs fois au fil des siècles. La version actuelle de la porte provient du XVIIIe siècle. L’horloge dont elle est équipée a la particularité d’utiliser trois boulets de la bataille de Morat en guise de poids, qu’il faut remonter toutes les 24h pour qu’elle puisse continuer de fonctionner.

Vue sur la porte de Berne depuis la Rue Principale

De part et d’autre de la Rue Principale se trouvent également des arcades baroques construites au XVe siècle. Sous ces arcades, se trouvent les entrées des commerces ainsi que les terrasses des restaurants.

 

3. Le château de Morat :

Dans la ville, se trouve également le château de Morat, qui fut construit en 1255 par Pierre II de Savoie. Ce château, dont il est possible de visiter la cour intérieure, abrite actuellement la préfecture du district du Lac du canton de Fribourg.

Le château de Morat
La cour intérieure du château de Morat

 

4. L’Hôtel de Ville :

Le bâtiment de l’Hôtel de Ville fut reconstruit au XVe siècle après l’incendie de la ville, puis il sera agrandi au XVIIIe. Son clocher sera ensuite ajouté au XIXe siècle.

Cet Hôtel de Ville à la particularité de posséder un passage sur la droite, qui permet de passer sous le bâtiment pour ensuite emprunter des escaliers qui vous mènerons au lac.

L’Hôtel de Ville, avec sur la droite l’ouverture menant au lac

 

5. Le lac de Morat :

Le lac de Morat se trouve en contrebas de la ville. Pour y accéder vous pouvez emprunter le passage situé sous l’hôtel de ville.

Vue sur le lac de Morat depuis le passage sous l’hôtel de ville

 

Il vous sera ensuite possible de vous balader le long des berges de ce lac naturel qui s’étend sur 22,8 km2.

Le lac de Morat
Autre point de vue sur le lac

 

 

En conclusion :

Lieu chargé d’histoire, Morat est un très beau village à découvrir. La balade sur les remparts est un incontournable du lieu.

Accès :

La gare de Morat/Murten est accessible depuis Fribourg, Berne, Neuchâtel et Lausanne.

 

Publicité :

2 réflexions sur « Morat, un charmant village de Suisse »

    1. Bonjour,
      Je ne savais pas que cette appellation était protégée. L’article a été modifié pour qu’elle n’apparaisse plus.
      Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.