“Les prises” de Saint-Égrève

Le lieu dit des “prises” est l’endroit où la Vence, ruisseau descendant du massif de la Chartreuse est séparé à l’aide d’une écluse pour alimenter un canal appelé le “canal des usiniers” dont les origines remontent au Moyen Âge. Ce lieu dispose également d’une belle cascade.

Accès :

“Les prises” sont situées sur la commune de Saint-Égrève en Isère. Pour y accéder depuis Grenoble, prenez le tram E, puis arrêtez vous à l’arrêt Pont de Vence.

Remontez ensuite à pied l’avenue de la Monta jusqu’au bout. Vous arriverez ensuite à un pont, traversez le pour prendre la rue de Champy qui se finit par un chemin en terre menant “aux prises”.

L’avenue de la Monta avec le massif de la Chartreuse dans le fond

 

Arrivée aux “prises” :

Longez le chemin en terre le long du “canal des usiniers”, une passerelle permet ensuite de le traverser.

Le “canal des usiniers” passant au milieu de la végétation
Publicité :

 

Vous arriverez ensuite devant une cascade, il s’agit du lieu “des prises”. Cette cascade appartient au ruisseau de la Vence, prenant ces sources sur les hauteurs du massif de la Chartreuse. Le “canal des usiniers” se trouve sur la droite (derrière le muret avec les barrières vertes).

Vue sur la cascade depuis “les prises”

 

Vous pouvez ensuite suivre le muret pour vous approcher de la cascade.

La cascade depuis le muret
Autre vue de la cascade

 

Le passage sur le muret se poursuit ensuite derrière la cascade, jusqu’à atteindre une écluse, marquant la séparation entre la Vence et le “canal des usiniers”.

L’écluse avec à gauche la Vence et à droite le “canal des usiniers”
Détail de l’écluse de séparation entre la Vence et “le canal des usiniers”

 

Histoire du canal :

Les origines de ce canal remontent au XIe siècle où le Dauphin (seigneur du Dauphiné) ordonna sa construction puis en fit donation au prieuré Saint‑Robert-de-Cornillon.

Plusieurs moulins seront ensuite construits le long de ce canal au fil du temps, comme en témoigne un acte notarié de 1424 précisant le “droit d’utilisation des eaux du canal, par les moulins installés le long de son cours”. Le canal était alors nommé à l’époque : “canal des moulins”.

Il deviendra ensuite nommé avec la révolution industrielle “canal des usiniers” en référence aux usines qui s’y installerons le long de son cours tel que des papeteries, cimenteries, scieries…ect.

Aujourd’hui le canal, se situe principalement en domaine privé suite à l’urbanisation de la commune de Saint-Égrève.

Le canal à gauche et la Vence à droite

 

La Vence :

Après avoir vu la cascade et l’écluse, revenez sur vos pas puis descendez vers la Vence. De jolis paysages s’offriront alors à vous.

La Vence s’écoulant au milieu des roches
La Vence passant entre les rochets dans la forêt

 

Conclusion :

 

De beaux paysages à découvrir et un fort caractère historique avec ce canal présent en ce lieu depuis le Moyen Âge (XIe siècle).

 

 

 

Pour aller plus loin :

Si ce canal à environ 1000 ans, le lieu est aujourd’hui en danger à cause de visiteurs dégradant le lieu (déchets abandonnés, graffitis…ect), trop de personnes s’y rendent également trop proche en voiture alors qu’il n’y à pas de place de stationnement dédiées et ne respectent pas les interdictions de baignade.

Cela fait que la commune à décidé d’installer une barrière (qui fait penser que le lieu est une prison) pour en interdire l’accès en été de mi-mai à mi-septembre.

Il est donc important de respecter le lieu afin d’éviter qu’il soit également fermé le reste de l’année.

Le portail permettant de fermer le site (seulement en période estivale pour le moment…)

 

Publicité :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité :