Découverte de Virieu

Virieu est une petite commune de l’Isère, au riche héritage historique qui dispose également d’un beau château sur ses hauteurs.

Accès :

La commune de Virieu est équipée d’une gare, vous pouvez donc y venir en train pour réduire votre impact environnemental.

Depuis Grenoble prenez le train direction Saint-André-le-Gaz et arrêtez vous à l’arrêt Virieu-sur-Bourbre (48 minutes de trajet).

Que voir à Virieu ?

– L’église Saint-Pierre et Saint-Paul :

Depuis la gare, remontez à pied jusqu’au centre-bourg, vous y trouverez la place centrale et le parvis de l’église Saint-Pierre et Saint-Paul. Édifice qui fut construit en 1875, sur l’emplacement d’une église plus ancienne remontant au XVIe siècle.

L’église Saint-Pierre et Saint-Paul

 

– La maison Apprin :

Vous verrez à Virieu de belles demeures  à toitures hautes, une de ces demeures est la maison Apprin, elle se situe en face de l’église.

La maison Apprin

 

Cette maison bourgeoise a appartenu à François Apprin, un marchant drapier qui fut emprisonné durant “la Terreur” (période suivant la révolution française), pour avoir reçu chez lui des prêtres réfractaires pour y célébrer des offices clandestins.

Cela est du au fait que les prêtres n’avaient à cette époque plus le droit de célébrer des cultes (les biens du clergé avaient été saisis et il était interdit de pratiquer la religion), les contrevenants (prêtres et ceux qui leurs donnaient refuges) étaient alors emprisonnés, déportés ou exécutés.

François Apprin s’échappa ensuite de sa prison et se réfugia en Suisse. Un juge décida ensuite de payer sa caution et il put rentrer chez lui.

Pour en savoir plus sur l’histoire des maisons de Virieu vous pouvez vous rendre sur virieu.fr.

 

– La halle :

Quittez ensuite la place de l’église en passant devant la maison Apprin, pour ensuite prendre la rue du château, vous passerez alors devant une belle halle en bois construite au XVe siècle, elle n’est cependant pas d’origine car elle fut reconstruite en 1815 après s’être effondrée.

La halle en bois

 

– Une porte en bois cloutée :

A côté de la halle, vous y verrez également une très belle porte en bois cloutée.

Porte en bois cloutée

 

– Le château de Virieu :

Continuez de monter la rue du château qui vous mènera hors du village et vous ferra découvrir de beaux paysages.

Paysage depuis la rue du château

 

Prenez ensuite le premier chemin à gauche, ce qui vous amènera devant le château de Virieu.

Le château de Virieu

 

Ce château fut construit au XIe siècle par Wilfrid de Virieu. Il a ensuite été modifié jusqu’au XVIIIe siècle, avec le réaménagement de plusieurs bâtiments, ainsi que celui des fenêtres et de la porte d’entrée qui tranchent un peu avec le style médiéval du château.

Ce château a connu la visite de Louis XIII en 1622 lors de son retour de Montpellier où il a signé la paix avec les protestants. Suite à ce passage au château, il laissa sur place ses canons de “montagne” encore aujourd’hui visibles dans l’enceinte du château.

Autre vue sur le château de Virieu

 

Ce château est visitable à certaines périodes de l’année.

 

– Le musée de la galoche :

Situé à côté du château, ce musée est dédié à la galoche, une chaussure en cuir avec une semelle de bois qui était très populaire au début du XXe siècle. Pour en savoir plus sur ce musée, vous pouvez cliquer ici.

Façade avant du musée de la galoche

 

– Les paysages de Virieu :

En poursuivant le chemin passant à coté du château, vous atteindrez les hauteurs de la commune et vous obtiendrez une très belle vue sur le château de Virieu et la campagne iséroise.

Le château de Virieu et la campagne iséroise

 

 

Conclusion :

La découverte de la commune de Virieu vous permettra de faire une belle balade, au riche caractère historique, dans un superbe cadre naturel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.