Le prieuré Bénédictin de Domène

Les origines de ce prieuré (monastère) Bénédictin datent du XIe siècle. Il est aujourd’hui encore possible de voir les ruines de l’église, seul vestige restant de ce prieuré. Cette église fait partie des plus anciens édifices romans qu’il est encore possible d’observer en Isère.

Accès :

L’église du prieuré Bénédictin se situe dans la commune de Domène en Isère.

L’accès est très facile depuis Grenoble en prenant le bus Chrono C1 en correspondance avec le bus Tougo G2, arrêt Le Prieuré (environ 20 minutes de trajet au total).

Une fois sortis du bus, prenez à pied la rue du Prieuré situé en amont de l’arrêt de bus, traversez ensuite le ruisseau du Doménon et vous arriverez au Prieuré.

Vue sur Domène depuis le ruisseau du Doménon
Traversée du Doménon avec au loin le centre-ville de Domène

 

Le prieuré Bénédictin :

Uniquement visible depuis la route (lieu privé), il ne reste aujourd’hui du prieuré, que les ruines de cette église dédiée à Saint-Pierre et Saint-Paul, les autres bâtiments qui servaient à héberger la communauté monastique des Bénédictins ont disparus.

Vue sur le prieuré depuis la route
Les ruines de l’église Saint-Pierre et Saint-Paul

 

L’édifice actuel, bien qu’en ruines, dispose encore du plan et des dimensions de l’église telle qu’elle à été construite au XIe siècle. Cette première église avait été construite uniquement à partir de pierres.

Au dessus des murs de pierres, il est possible de voir des ajouts en briques. Ces briques correspondent à une transformation de l’église réalisée au XIIIe siècle qui à consisté à voûter et surélever la nef, qui était auparavant une simple charpente en bois.

Le prieuré Bénédictin
Autre vue sur les ruines de l’église dont la construction date des XIe et XIIIe siècles

 

Hormis l’ajout d’une chapelle au XIVe se situant au sud de l’édifice (peu visible depuis la route), les ruines actuelles conservent l’apparence de l’église telle qu’elle était au XIIIe siècle.

Intérieur du prieuré
Vue sur l’intérieur de l’église

 

Vue depuis le coté droit, il est facile d’identifier la construction du XIe siècle avec les pierres biens visibles sur la partie basse, puis la construction du XIIIe siècle en briques avec l’ajout de contreforts pour soutenir la nouvelle charpente.

Vue sur un contrefort du Prieuré
La ruine vue du côté droit (par rapport à la route)

 

Rapide historique :

Occupé par les moines Bénédictins, ce prieuré était très prospère jusqu’au XVe siècle, notamment grâce au grand nombre de terres qu’il possédait, il à ensuite été progressivement abandonné faute de moines suffisants.

En 1839 alors que l’église est déjà en ruines, elle est rachetée par la famille de Monteynard, descendante des fondateurs de l’église du XIe siècle afin de préserver la ruine de la destruction.

Aujourd’hui le monument demeure privé, cependant une association s’occupe de la préservation des ruines, pour autant aucun plan de rénovation ne semble prévu.

 

Conclusion :

Cette église des XIe et XIIIe siècle est une belle ruine à découvrir, pour en savoir plus sur son histoire vous pouvez consulter le site de l’association de sauvegarde du patrimoine doménois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.