Le château des ducs de Savoie

Découverte de Chambéry

Chambéry est une commune qui regorge de curiosités, et qui à un centre historique ayant préservé son architecture médiévale. Une des particularité de la commune est d’avoir été construite comme Venise sur des pilotis en bois.

Accès :

La commune dispose d’une gare et est donc très facilement accessible notamment par Lyon, Genève ou Grenoble. Vous pouvez donc facilement réduire votre impact environnemental en venant en train !

Découverte de Chambéry :

Vous pouvez commencer votre visite par le centre historique qui regorge de lieux intéressants. Pour cela rendez vous sur la place Saint-Léger qui est la principale traversée piétonne de la vieille ville.

La place Saint-Léger

 

La première particularité de Chambéry, est que tout son centre historique à été construit sur des millions de pilotis en mélèze comme pour Venise en Italie. Cela viens du fait que le sol est marécageux et que plusieurs rivières passent sous les constructions de la ville. Les pilotis permettent donc de stabiliser le sol et mettre hors d’eau les bâtiments.

 

Le château des ducs de Savoie :

Non loin de la place Saint-Léger, se trouve le château des Ducs de Savoie dont la majeur partie a été construite entre le XIe et XVIe siècle. Ce lieu qui était au départ un château fort est ensuite devenus le palais princier des États de Savoie, depuis lequel les ducs et les comptes de Savoie exerçaient leurs pouvoirs.

Le château des Ducs de Savoie
Publicité :
 

________________________

 

Sur le côté du château, il est possible de voir une belle entrée en pierres taillées.

Porte d’accès vers la cour du château

 

En vous approchant vous pourrez également voir la tour mi-ronde construite au XIVe siècle, appelée ainsi à cause de sa forme demi-circulaire.

Vue sur la tour mi-ronde

 

Chambéry, des rues à l’héritage médiéval :

La ville de Chambéry possède encore de nombreux éléments datant du Moyen Âge. Il est par exemple possible de voir rue Basse-du-Château un pont abrité en bois permettant le passage entre deux immeubles.

Pont abrité

 

D’autres passerelles sont également visibles dans la ville, par exemple les passerelles superposées de la place Porte Reine.

Passerelles situé place Porte Reine

 

La ville est également traversée par de nombreuses traboules (passages à travers les immeubles).

Une traboule
Une autre traboule
Intérieur de la traboule
Autre intérieur d’une traboule

 

Les traboules débouchent souvent sur des cours intérieures.

Une cour intérieure

 

Côté architecture des bâtiments du centre-historique, la plupart sont d’inspiration médiévale, bien qu’ayant subit parfois quelques aménagements depuis.

Beau bâtiment

 

Il est également possible de voir une loggia en bois, place de l’Hôtel de ville.

Une loggia en bois

 

Ou encore un beau bâtiment en pierres, à proximité du château.

Bâtiment en pierres

 

D’autre éléments encore de la ville sont plus tardifs, comme la rue de Boigne reconnaissable ses porches, rue crée au XIXe siècle au travers des bâtiments qui préexistaient, entrainant la destruction de plusieurs monuments historiques. Cette rue dont l’architecture est inspirée des rues italiennes, notamment turinoises, abrite aujourd’hui de nombreux commerces derrière ses porches.

Les porches de la rue de Boigne

 

L’église Saint-Pierre-de-Lemenc :

En quittant le centre-historique et en allant vers le Nord de la ville, vous pourrez y voir l’église Saint-Pierre-de-Lemenc. Il s’agirait selon les historiens de la plus ancienne église de Savoie dont les premières traces semblent remonter au VIe siècle.

Cette église à la particularité d’avoir une crypte datée entre le IXe et XIe siècle contenant une mystérieuse rotonde en pierres (édifice rond soutenu par des colonnes) dont les historiens peinent à définir la fonction, les principales hypothèse soutenues sont que cette rotonde était soit un baptistère soit un reliquaire.

L’accès à cette église est cependant fermé hors des horaires de culte et l’accès à la rotonde n’est plus autorisé (car apparemment en attente de travaux depuis plusieurs années). Aucune date de réouverture ne semble prévue pour le moment, il faudra donc se contenter de l’extérieur de l’église.

L’église Saint-Pierre-de-Lemenc
Autre vue sur l’église Saint-Pierre-de-Lemenc

 

Conclusion :

Chambéry est une très belle ville à découvrir, avec une belle architecture médiévale.

Côté négatif, il est cependant dommage que la crypte Saint-Lemenc ne soit plus ouverte aux visites.

Publicité :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité :
 

________________________