Crémieu, un village médiéval isérois

Crémieu est une ancienne cité médiévale située en Isère, qui faisait autrefois partie de la province du Dauphiné. Découvrez ici l’Histoire et les lieux à voir de Crémieu.

Les origines de Crémieu :

La première mention connue de Crémieu remonte à 1190. En effet, cette cité est mentionnée dans le testament établi par Albert II, seigneur de la Tour-du-Pin, au moment de son départ pour la Terre sainte, à l’occasion de la troisième croisade. Dans ce testament, il confiait à sa femme Marie d’Auvergne, toutes ses dépendances et domaines, dont Crémieu. Toutefois, il est à noter qu’Albert II est revenu vivant cette croisade.

Que voir à Crémieu ?

1) L’église et le cloître :

L’église Saint-Jean Baptiste de Crémieu (XIVe siècle) est visible de loin grâce à son impressionnant clocher. Il fut construit en 1508 au-dessus d’une tour de défense appartenant aux fortifications de la ville.

Le clocher datant  du XVIe siècle

 

Vous pourrez ensuite voir juxtaposé à l’église un beau cloître bâtit au XVIIe siècle.

Le cloître de l’église
Publicité :
 

________________________

 

2) La porte de la Loi :

Les archives font mention de la porte de la Loi dès le XIVe siècle. Il s’agit d’une des principales portes d’entrée dans la cité.

Sur la partie haute de la porte il est possible de voir des saillies en pierres (=des corbeaux), qui permettaient autrefois de soutenir un balcon en bois permettant de défendre l’entrée.

La porte de la Loi

 

La porte s’étant dégradée, son accès est interdit depuis 2018  dans l’attente de travaux et de financements (la commune recherche des dons pour la rénover).

 

3) La halle :

Très impressionnante de par ses dimensions, la halle de Crémieu est datée de 1434 suite à des analyses ayant eu lieu sur le bois de sa charpente. La halle n’a pas subit de modifications majeures, hormis quelques restaurations, ce qui fait de cette halle un témoin de l’architecture médiévale.

L’intérieur de la halle
Autre point de vue de l’intérieur de la halle
L’extérieur de la halle

 

4) Les remparts Saint-Hippolyte :

Les remparts de Crémieu passent par la colline Saint-Hippolyte, colline sur laquelle les Bénédictins avaient construit au XIIe siècle un prieuré, aujourd’hui disparu. Les remparts furent construit au XIVe siècle et permettaient de protéger la colline d’une prise par l’ennemi, ce qui aurait mis en danger la cité.

Tour appartenant aux remparts
Vue sur Crémieu depuis les remparts
Autre point de vue sur les fortifications
Tour à fenêtres appartenant aux fortifications

 

5) La chapelle du couvant de la visitation :

Vous pourrez également voir dans la commune la chapelle (1884) de l’ancien couvant de la Visitation. Le couvent appartient aujourd’hui au département et n’est pas ouvert à la visite.

La chapelle de l’ancien couvent de la Visitation

 

 

Conclusion :

Crémieu est une belle cité médiévale qui mérite le détour. Un lieu à découvrir si vous êtes de passage dans le département de l’Isère.

Accès :

Au XIXe siècle Crémieu était accessible en train depuis Lyon, malheureusement les transports ont aujourd’hui régressés et l’accès est aujourd’hui uniquement possible en voiture.

En partant de Lyon, il existe tout de même une ligne de bus (le X04) qui rejoint le tram T3 à Meyzieu mais il faudra compter 1h30 de trajet.

Publicité :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité :
 

________________________