Recette médiévale: Biscuits de la joie

La recette des “biscuits de la joie” est très ancienne puisque qu’elle remonte à plus de 800 ans, elle à été réalisée au XIIe siècle par Hildegarde de Bingen, une religieuse bénédictine allemande qui à étudié les bienfaits des plantes sur le corps. Ces biscuits proviennent donc d’une combinaisons d’ingrédients, censés apporter de la joie.

Composition des biscuits de la joie :

Hildegarde de Bingen mettait dans ses biscuits les ingrédients suivants : de la farine d’épeautre, de la cannelle, de la noix de muscade et des clous de girofle.

Recette :

Cette vieille recette médiévale est encore utilisée aujourd’hui dans les couvents et les monastères, elle à été cependant été modifiée au fil du temps pour que celle-ci soit plus gustative, voici donc une recette possible :

  • 450 g de farine d’épeautre
  • 3g de sel
  • 180g de beurre
  • 130g de sucre de canne non raffiné
  • 70g de miel (de châtaigne de préférence)
  • 100g d’amandes grossièrement mixées
  • 2 œufs
  • 2 cuillères à café de levure
  • 1 cuillère à café de bicarbonate alimentaire
  • 20 g d’épices moulues de la joie (9g de cannelle, 9g de noix de muscade, 2g de clous de girofle)

Note : Il est possible de trouvez des mélanges d’épices déjà préparés dans le commerce (voir ici).

Préparation :

Commencez par faire fondre la beurre à feu doux, ajoutez ensuite le sucre dans la casserole en continuant à chauffer et en mélangeant.

Mettez ensuite votre casserole hors du feu et ajoutez le miel, les œufs et les épices. Mélangez bien le tout.

Préparez ensuite un tas avec la farine, ajoutez y le sel, les amandes, la bicarbonate et la levure. Faites ensuite un cratère et verser-y le mélange de la casserole.

Mélangez et pétrissez bien le tout. Faites ensuite 4 boudins assez épais que vous mettrez une heure au frigidaire.

Coupez ensuite des tranches d’environs 1cm à partir de ces boudins et étalez-les sur une plaque de cuissons, préchauffez votre four à 180°C, puis enfournez vos biscuits 10 minutes.

 

Résultat :

De délicieux biscuits légèrement épicés, tout droit issus du Moyen Âge.

Biscuits de la joie
Les biscuits de la joie

 

 

A savoir : certaines recettes mettent plus d’épices (jusqu’à 50g d’épices de la joie), cependant cela peut créer des effets secondaires tels que des maux d’estomac. Cependant avec 20g comme ici, le risque est limité, pour autant il est préférable de limiter sa consommation à environ 8 biscuits par jour.

Bonne dégustation 😉

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.