Les lieux à visiter à Sion en Suisse

Reconnaissable à ses deux imposantes collines qui veillent sur la ville, Sion est une ancienne cité épiscopale, qui est aujourd’hui le chef-lieu du Valais. Cette ville possède de nombreux monuments à voir, découvrons donc ensemble les lieux à visiter à Sion.

Que voir à Sion ?

1.La basilique de Valère :

Localisée sur la colline de Valère, qui fait partie des deux collines surplombant Sion, se trouve la basilique Notre-Dame-de-Valère qui date du XIIe siècle. Elle fait partie d’un ensemble fortifié, nommé le château de Valère, qui était la résidence des chanoines du chapitre de la basilique.

La basilique de Valère

 

Cette basilique abrite le plus vieil orgue jouable au monde qui date du XVe siècle.

Le plus vieil orgue jouable au monde dans la basilique
Publicité :

________________________

 

En savoir plus sur: la basilique de Valère.

 

2. La chapelle de Tous-les-Saints :

Également située sur la colline de Valère, sur le chemin menant à la basilique, se trouve la chapelle de Tous-les-Saints. Elle fut construite dans le style roman en 1325, par le chanoine Thomas de Blandrate, issu de la famille des comtes de Blandrate, seigneurs de la contrée de Viège.

Vue sur la chapelle de Tous-les-Saints avec en arrière-plan le château de Tourbillon
La chapelle de Tous-les-Saints fut construite dans le style roman

 

3. Le château de Tourbillon :

Situé sur la plus haute colline située au-dessus de Sion, le château de Tourbillon fut érigé en 1300 par l’évêque de Sion pour en faire sa résidence.

Ce château fut cependant ravagé par un incendie en 1788 et ne fut pas reconstruit. Il est cependant possible de grimper jusqu’au ruines du château pour les visiter (voir horaire d’ouverture).

Vue sur les remparts du château de Tourbillon

 

4. L’hôtel de ville de Sion :

Construit entre 1657 et 1665, l’hôtel de ville de Sion est la propriété de la Bourgeoisie de Sion (corporation de droit public issue de la commune médiévale). Le lieu abrite également la présidence de la municipalité de Sion.

L’hôtel de ville de Sion

 

Sur le bâtiment de l’hôtel de ville, se trouve une porte sculptée représentant le jugement de Salomon, cette porte est surmontée par un fronton brisé, typique de l’architecture de Sion.

La porte de l’hôtel de ville
Détail du décor de la porte représentant le jugement de Salomon

 

Une autre porte sculptée se trouve sur la façade nord du bâtiment, ses motifs représentent la Justice, car cette porte était autrefois empruntée par les juges.

Porte des juges représentant la Justice

 

Enfin, il est aussi possible de voir une horloge astronomique au sommet du bâtiment.

Horloge astronomique de l’Hôtel de ville

 

5. La rue du Grand-Pont :

La rue du Grand-Pont a la particularité d’avoir une rivière passant sous ses pavés, il s’agit de la Sionne. Cette rivière fut recouverte afin d’embellir le centre-ville, mais aussi pour éviter les inondations. La couverture de la rivière s’est faite de manière progressive depuis l’interdiction de construire des bâtiments au-dessus de la rivière au XVIe siècle, jusqu’à la couverture totale de la rue au XIXe siècle.

Sur le sol de la rue, des dalles avec des motifs ont été installées pour rappeler la présence de la rivière souterraine.

Les dalles avec motifs rappelant la présence de la rivière sous la rue

 

6. La cathédrale Notre-Dame de Sion :

La présence d’une église en ce lieu remonte au VIIIe siècle, elle fut cependant détruite par un incendie en 1010. Une seconde église sera ensuite construite au XIIe siècle, mais sera à son tour endommagée, en 1352 par les troupes d’Amédée VI de Savoie, puis en 1418, par Guichard de Rarogne et ses partisans.

La cathédrale Notre-Dame de Sion

L’église fut donc ensuite reconstruite entre la fin du XVe siècle, en conservant le clocher roman du XIIe siècle. C’est de cette reconstruction que la cathédrale tire son actuelle apparence.

 

7. Le château de la Majorie :

Les premiers documents faisant mentions du château de la Majorie datent de 1179. À partir du XIVe siècle, ce château deviendra l’une des résidences des évêques de Sion. De nos jours, ce lieu abrite le Musée d’art du Valais.

Le château de la Majorie

 

Devant le château, se trouve la statue de Saint-Théodule, évêque de Sion, qui fut le premier évêque du Valais à la fin du IVe siècle.

Statue de Saint-Théodule, patron du Valais

 

Conclusion :

Visiter Sion vous fera découvrir une ville riche en patrimoine, qui saura intéresser les passionnés d’histoire et de vieilles pierres.

Accès :

Sion se trouve à 1h45 de Genève en train et à 1h10 de Lausanne.

Une fois que vous serez arrivés sur place, il vous sera possible de visiter Sion à pied, car les lieux à visiter dans la ville se trouvent dans un périmètre restreint.

Publicité :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.