La basilique de Valère à Sion

Localisée sur une colline à Sion, la basilique Notre-Dame-de-Valère remonte au XIIe siècle. Cette église fait partie d’un ensemble fortifié, nommé le château de Valère, qui fait face au château de Tourbillon situé sur la colline opposée.

Quelle était la fonction du château de Valère ?

Le château de Valère était la résidence des chanoines du chapitre de la cathédrale de Valère. La cathédrale mentionnée ici correspond à l’actuelle basilique. En effet, l’édifice changea de grade en 1984, suite à une visite du pape Jean-Paul II.

Le château de Valère avec au centre la basilique

 

Durant sa période d’occupation par les chanoines, qui débuta XIIe siècle, le château de Valère garantissait le droit d’asile et en temps de guerre, la population de Sion pouvait y trouver refuge. Les chanoines quittèrent ce château au XVIIIe siècle suite à la Révolution française qui entraina des agitations politiques dans le Valais.

Aujourd’hui, les anciennes dépendances des chanoines abritent le Musée d’histoire du Valais, créé en 1883 et réaménagé en 2008.

Visite de la basilique de Valère :

La basilique est ouverte à la visite, elle comporte une abside contenant de nombreuses fresques murales qui montrent des personnages bibliques. Ces fresques ont été redécouvertes en 1877, avant d’être rénovées en 1898. Cependant, aucun document permettant de dater ces fresques n’a été trouvé, mais des analyses iconographique menées par des historiens permettent d’estimer leurs réalisations vers 1434.

L’abside décorée par des fresques
Publicité :

________________________

 

 

Dans la basilique de Valère, vous pourrez également voir plus vieil orgue jouable au monde, dont la datation est estimée vers 1435. Il est possible d’entendre cet orgue chaque année lors du Festival International de l’Orgue Ancien et de la Musique Ancienne de Valère.

L’orgue de la basilique de Valère

 

De style gothique, cet orgue compte 135 tuyaux en plomb. Les vantaux de l’orgue ont été peints vers 1435 par l’artiste fribourgeois Peter Maggenberg. Le vantail à gauche illustre le mariage mystique de Sainte Catherine, patronne de Valère et du Valais. Quant au vantail droit, il montre une apparition du Christ à Marie-Madeleine qui le prend pour un jardinier. L’orgue dans son état actuel date d’une reconstruction effectuée en 1718 par Matthias Carlen.

L’orgue et ses vantaux peints

 

Accès :

La basilique se rejoint à pied depuis depuis le centre-ville de Sion en quelques minutes, le dénivelé est de 150m pour accéder au sommet de la colline.

Sion se trouve à 1h45 en train depuis Genève et à 1h10 de Lausanne.

Publicité :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.