Les tapisseries de la Chaise-Dieu, un trésor du XVIe siècle

Situées dans l’abbaye de La Chaise-Dieu en Haute-Loire, se trouvent de belles tapisseries, représentant la vie du Christ. Elle furent tissées selon les estimations entre 1501 et 1518. Découvrons ensemble ce chef-d’œuvre datant du XVIe siècle.

Les tapisseries en vidéo :

La  collection compte 14 tapisseries, dont 12 constituent une suite complète, le but de ces tapisseries est de montrer que l’Ancien Testament annonce le Nouveau Testament.

 

L’histoire des tapisseries de La Chaise-Dieu :

Aucun document n’a été retrouvé concernant la commande des tapisseries de La Chaise-Dieu, on sait cependant qu’elle ont été réalisées à la demande de l’abbé Jacques de Saint-Nectaire, car ses armes apparaissent à de nombreuses reprises sur les tapisseries. On estime leur réalisation entre 1501, année après laquelle le roi attribua les armoiries de l’abbaye, et avril 1518, date à laquelle un document nous dit qu’elles ont été exposées pour la fête de la Saint Robert.

L’atelier qui à réalisé ces tapisseries n’est pas connu, on pense cependant qu’il s’agit d’un atelier flamand. En effet, seuls les ateliers flamands avaient à cette époque les moyens suffisants pour réaliser un ouvrage de cette dimension et de cette qualité, avec une composition luxueuse en fils lin, soie, laine et fils métalliques.

Ces tapisseries étaient autrefois toutes exposées dans le chœur de l’église abbatiale lors des grandes fêtes liturgiques. Puis, durant les périodes troubles comme les guerres de Religion et la Révolution, les tapisseries ont étés roulées et conservées dans la tour Clémentine.

A partir de 1927, ces tapisseries furent accrochées de manière permanente dans l’église abbatiale afin de les mettre à la vue de tous. Ce qui les a exposé à l’humidité, la lumière et la poussière et à entrainé l’effondrement leur structure.

En 2013, les tapisseries sont décrochées afin d’être nettoyées et restaurées. Elle sont ensuite doublées, afin de pouvoir à nouveau être accrochées. Elles sont ensuite revenues dans l’abbaye de La Chaise-Dieu en juillet 2019 et exposée dans une salle dédiée, à l’abris de l’humidité et de la lumière du jour.

 

Publicité :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.