Clelles et le mont Aiguille

La commune de Clelles se situe en Isère dans le massif du Vercors, au pied du mont Aiguille, un impressionnant sommet calcaire culminant à 2 087 m d’altitude.

Accès :

Un moyen original de se rendre à Clelles, est d’utiliser la ligne de train au départ de Grenoble en direction de Gap. Cette ligne datant du XIXe siècle, passe par de nombreux viaducs et tunnels avec de belles vues des paysages Alpins tout au long du trajet (compter un peu plus d’une heure depuis Grenoble).

Vous découvrirez à l’arrivée un impressionnant point de vue sur le mont Aiguille depuis la gare de Clelles.

La gare de Clelles
Train passant par un viaduc
Publicité :
 

________________________

 

Le mont Aiguille :

Culminant à 2087m d’altitude, avec des falaises rocheuses très pentues, le mont Aiguille a longtemps été considéré comme inaccessible. En effet, en 1211, Gervais de Tilbury, neveu du roi d’Angleterre Henri II, indique qu’il n’est pas possible d’escalader ce mont trop abrupte, tout en évoquant la présence d’un plateau supérieur présent en haut du mont, disposant d’une grande prairie visible depuis les sommets alentours. Cette prairie supérieure inaccessible, alimentera pendant longtemps de nombreuse légendes d’un paradis vert, inaccessible aux hommes.

La première ascension connue sera réalisée le sur ordre de Charles VIII, roi de France, par Antoine de Ville, chevalier et seigneur lorrain, accompagné de plusieurs hommes. Ils utiliserons alors des échelles et des cordes. Arrivés au sommet, ils décriront : « un beau pré » et une « belle garenne de chamois qui jamais n’en pourront partir», il s’agit du premier véritable exploit montagnard répertorié. Antoine de Ville et ses compagnons resteront plusieurs jours sur la prairie sommitale et y érigeront trois croix et une petite maison de pierres.

Pour voir le mont Aiguille de plus près dirigez vous simplement dans sa direction depuis la gare par un des sentiers qui s’offre à vous.

Sentier en direction du mont Aiguille
Belle vue sur le mont Aiguille

 

Vous trouverez également autour de vous une belle biodiversité au printemps et en été, avec notamment de beaux papillons.

Thymelicus sur un chardon
Melanargia galathea mâle et femelle

 

La visite du village de Clelles :

Pour voir le village, retournez en direction de la gare. Il faudra alors traverser la nationale, mais vous vous rendrez vite compte que en tant que piéton vous n’êtes pas le bienvenu dans le village. En effet, il n’y a aucun passage sécurisé ou souterrain pour traverser la nationale, route qui sépare la gare et le village et qui est chargée de nombreuses voitures et camions dans les deux sens.

Voici cependant les deux passage qu’il est possible d’emprunter :

Carte des passages / Crédit : Google

 

Le passage 2 oblige à passer en plein croisement, il bien trop dangereux !

Le passage 2 / Crédit : Google

 

Dirigez-vous alors vers le passage 1 en remontant l’avenue de « La gare », il est cependant aussi dangereux, voir les camions de la photo ci-dessous.

Photo de la nationale à proximité du passage 1

 

Après avoir réussit à traverser la route, au niveau du garage, vous trouverez un petit chemin passant à coté de la route permettant d’aller au village.

Petit passage à emprunter pour rejoindre le village

 

Note : Cette situation dangereuse est une honte de la part des élus responsables, qui ne semblent vouloir aucun touriste prenant le train pour venir à Clelles ! Vous vous demandez comment font les habitants : il prennent la voiture entre leur village et la gare de leur village !

 

Après ces péripéties vous atteindrez après environ 18 minutes de marche le centre du village. Dans lequel vous trouverez une belle église construite au XIVe siècle, qui dispose d’un porche à l’entrée.

L’église de Clelles et son porche
Autre vue sur l’église de Clelles

 

Vous trouverez également dans le village plusieurs belles demeures.

Vue sur un château
La tour du château
Autre vue sur la tour
Une maison forte
Une maison au décor végétal soigné

 

Conclusion :

Clelles est une commune avec de très beaux paysages, notamment le mont Aiguille à découvrir. Le trajet en train jusqu’à la commune est également une belle expérience, mais qui est ensuite gâchée à l’arrivé, à cause du manque d’aménagements piétons. La venue en train n’est donc pas recommandée pour les familles et c’est un mauvais point du côté de l’écologie.

 

Publicité :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité :
 

________________________