Que visiter autour de Valence (Drôme) ?

Vous avez prévu de passer votre week-end à Valence dans la Drôme et vous ne savez pas quoi visiter autour ? Voici pour vous, une sélection de lieux à découvrir à proximité de Valence.

Que voir autour de Valence (Drôme) ?

1. Montélimar :

Commençons par Montélimar, une ville connue pour sa friandise: le nougat, mais qui possède également un riche patrimoine historique.

En effet, sur les hauteurs de Montélimar se trouve le château des Adhémar, une résidence seigneuriale construite au XIIe siècle. La partie la plus étonnante de ce château est son logis, qui possède une loggia avec 9 baies, qui permettaient au seigneur du château de voir et de surveiller la ville de Montélimar située en contrebas du château.

Le logis seigneurial du château des Adhémar
Détail du logis
Publicité :
 

________________________

 

Le château est entouré de fortifications permettant sa défense.

Les fortifications du château

 

Parmi ces fortifications se trouve la tour de Narbonne datant du XIVe siècle. Il est possible de voir sur cette tour des machicoulis, témoins de la fonction défensive de la tour.

La tour de Narbonne faisant partie des fortifications du château

 

Le patrimoine de Montélimar ne s’arrête pas à son château. En effet, dans les rues de Montélimar, vous pourrez également voir quelques monuments très intéressant comme la Maison Diane de Poitiers, une demeure construite au XVIe siècle, ou encore la porte Saint-Martin qui fut construite au XVIIIe siècle qui est un des derniers vestiges des remparts qui entouraient autrefois Montélimar.

La Maison Diane de Poitiers
La porte Saint-Martin

 

Vous pourrez également découvrir dans la centre-ville, la collégiale Sainte-Croix, la première mention de cette église remonte à 1183. L’architecture de la collégiale fut ensuite régulièrement transformée au fil des siècles.

La collégiale Sainte-Croix

 

À l’intérieur de l’église, il est possible de voir une reconstitution de l’épée et de la couronne de Frédéric 1er Barberousse (empereur du Saint Empire romain germanique). Ces reproductions se trouvent dans cette église car Frédéric 1er était aussi le roi du Royaume d’Arles, dont faisait partie Montélimar.

Répliques de l’épée et de la couronne de Frédéric 1er Barberousse

 

Note : Montélimar se trouve à 22 minutes en train de Valence.

 

2. Crest :

Crest est une commune pittoresque située en Drôme provençale à 40 minutes de Valence. Cette commune est surmontée par la Tour de Crest, le plus haut donjon de France, qui mesure 52m de hauteur !

Cette tour qui fut construite à partir du XIIe siècle, faisait autrefois partie d’un imposant château. Cependant le château fut démantelé sous Louis XIII en 1633, mais la tour fut conservée pour servir de prison d’État.

La tour de Crest

 

L’intérieur de la tour comporte une structure en bois, composée d’escaliers et de planchers.

L’intérieur de la Tour de Crest

 

Dans les différentes salles de la tour, des mises en scène vous attendront, relatant les évènements historiques liés à la tour. Ces mises en scènes vous seront contées à l’aide d’un audioguide.

Mise en scène dans la tour

 

Quant à la toiture de la tour, celle-ci soutenue par des arcades en pierres.

Toiture de la tour

 

Enfin, le sommet de la tour offre un beau panorama sur les plaines de la Drôme, ainsi que le massif du Vercors.

Vue sur les paysages de la Drôme depuis le sommet de la tour

 

De retour dans la partie basse du village, il est possible de voir l’église Saint-Sauveur. La première trace d’une église en ce lieu remonte au XIIe siècle, cependant l’église actuelle fut construite au XIXe siècle dans le style-néoclassique, car la première était endommagée, notamment à cause des Guerres de Religion.

L’église Saint-Sauveur (XIXe siécle)

 

L’avant de l’église dispose d’une colonnade surmontée d’un fronton.

Colonnade et fronton de l’église Saint-Sauveur

 

Certaines rues de Crest ont la particularité d’être en calade (=terme désignant une rue provençale pavée de pierres).

Rue en calade

 

Il est également possible de découvrir de belles entrées, comme par exemple la porte de la chapelle des Cordeliers. Chapelle datant du milieu du XVIe siècle.

Entrée de la chapelle des Cordeliers

 

Note : La commune de Crest est accessible en bus et en train depuis Valence.

 

3. Tain-l’Hermitage :

Située à seulement 10 minutes en train de Valence, la ville de Tain-l’Hermitage se situe au bord du Rhône. Elle dispose d’une passerelle suspendue, nommée Marc Seguin, qui permet de traverser à pied le Rhône pour rejoindre la commune de Tournon-sur-Rhône. Elle fut construite entre 1847 et 1849 par Marc Seguin, inventeur des ponts suspendus soutenus par des fils de fer, alors que les précédents pont suspendus étaient fabriqués avec des chaines de maillons en fer forgé.

La passerelle Marc Seguin

 

Ce pont n’est d’ailleurs pas le premier pont suspendu de Tain-l’Hermitage, car Marc Seguin avait construit ici même le premier grand pont suspendu d’Europe en 1825 selon la même technique des fils de fer, il fut cependant détruit en 1965.

Autre vue sur la passerelle Marc Seguin

 

Au-dessus de la ville de Tain-l’Hermitage se trouve la colline de l’Hermitage, sur laquelle sont plantées des vignes.

Les vignes de la colline de l’Hermitage

 

Sur cette colline est perchée une petite chapelle datant du XIIe siècle, il s’agit de la chapelle Saint-Christophe.

La chapelle Saint-Christophe située sur la colline de l’Hermitage

 

Selon les légendes et traditions locales, cette chapelle aurait été construite à l’emplacement d’un temple romain dédié à Hercule. Puis au XIIIe siècle, le chevalier Henri-Gaspard de Sterimberg se serait installé en ermite à côté de la chapelle lors de son retour de la croisade contre les albigeois. C’est lui qui aurait planté les premières vignes de la colline.

Plusieurs autres ermites ont ensuite vécu en ce lieu au fil des siècle.

Autre vue sur les vignes, la chapelle Saint-Christophe et les paysages de la Drôme
Les vignobles de la colline de l’Hermitage

 

Conclusion :

Montélimar, Crest et Tain-l’Hermitage sont de beaux lieux, qui possèdent de belles curiosités à découvrir, le tout en étant situés à moins de 45 minutes de Valence. De plus, toutes ces destinations sont accessibles en train ou en bus, ce qui est un bon point pour la cause environnementale.

 

Article réalisé en partenariat avec : l’Agence de Développement Touristique de la Drôme.
 8 rue Baudin – BP 531 – 26005 Valence cedex
 Tél. : +33 (0)4 75 82 19 26 www.ladrometourisme.com

 

Publicité :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité :
 

________________________