Le téléphérique de Grenoble au-dessus de la mer de nuages

Que visiter et voir à Grenoble ?

Que voir et visiter à Grenoble ? Découvrez les lieux insolites à ne pas manquer lors de votre séjour à Grenoble.

Les lieux à voir à Grenoble :

– La crypte mérovingienne (Musée Saint-Laurent) :

Située dans l’enceinte du musée archéologique Saint-Laurent, se trouve une crypte du VIe siècle (époque mérovingienne) qui est dans un état de conservation exceptionnel. Un beau lieu à découvrir pour les passionnés d’Histoire.

Escalier amenant à la crypte
L’intérieur de la crypte
Publicité :
Les colonnes sculptées de la crypte

Pour en savoir plus sur le musée Saint-Laurent et cette crypte, cliquez-ici.

 

 

-L’hôtel de Lesdiguières :

Construit en 1602, l’hôtel de Lesdiguières était un hôtel particulier appartenant au Duc de Lesdiguières, personnage qui fut le dernier connétable de France (=responsable des écuries royales, de l’administration et de la conduite des armées). L’hôtel à ensuite appartenu à ses descendants, puis à été la résidence des Intendants du Dauphiné à partir de 1683. Aujourd’hui, le lieu appartient à la ville de Grenoble mais ne se visite pas, vous pourrez cependant profitez de ses façades extérieures.

L’hôtel de Lesdiguières

Fait également notable la base de la tour de cet hôtel remonte à l’époque gallo-romaine (IIIe siècle) et fait partie de l’ancienne enceinte de Cularo (nom antique de Grenoble).

 

 

– Le fort de la Bastille et son téléphérique :

Ancient fort militaire situé sur les hauteur de Grenoble, le fort de la Bastille vous permettra de découvrir de beaux points de vues sur la ville de Grenoble et les massifs montagneux entourant la ville. La montée du fort peut se faire à pied ou avec le téléphérique (les célèbres bulles de Grenoble).

Vue sur Grenoble depuis une passerelle du jardin des Dauphins
Vue sur Grenoble depuis la montée au fort
Vue sur Grenoble et les montagnes depuis le jardin des Dauphins
Vue sur Grenoble depuis les premières hauteurs du fort

 

En hiver, le téléphérique traverse régulièrement le brouillard qui s’établit dans le fond de la vallée, donnant une superbe vue depuis le sommet sur une mer de nuages.

Le téléphérique traversant la mer de nuage en hiver
Vue sur Grenoble à travers la mer de nuages

 

 

– La chapelle baroque de l’ancien couvent (Musée Dauphinois) :

La chapelle de l’ancien couvent Sainte-Marie-d’en-Haut est une chapelle baroque dont les murs et les voûtes sont recouvertes de peintures en trompe-l’œil, qui furent réalisées entre 1662 et 1666. Il s’agit d’un superbe lieu à découvrir !

Les peintures en trompe-l'œil avec le retable en bois doré
La chapelle baroque et ses peintures en trompe-l’œil
Plafond de la chapelle
Les peintures des voûtes
Le retable en bois doré
Retable en bois doré
Médaillon peint
Intérieur de la Chapelle avec les peintures baroques en trompe-l'œil
La nef de la chapelle

Cette chapelle se trouve dans l’enceinte du musée Dauphinois, pour en savoir plus, cliquez-ici.

 

 

– La place Saint-André :

Vous découvrirez sur cette place, la collégiale Saint-André datant du XIIIe siècle, ainsi que l’ancien Palais du Parlement dont les origines remontent au XVe siècle, au centre de la place se trouve également une statue du chevalier Bayard.

Vue sur la collégiale Saint André de Grenoble
La collégiale Saint-André
Statue du chevalier Bayard à Grenoble
Statue du chevalier Bayard

 

Conclusion :

Grenoble est une ville qui regorge de curiosités à découvrir. Vous pouvez vous rendre très facilement à Grenoble en train depuis Paris (TGV direct) ou encore en TER depuis Lyon, Valence, Chambéry, Annecy ou Genève.

 

 

Publicité :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité :